Une belle OPA du Ministère de la Culture sur l’Académie des Beaux-Arts. Un billet d’humeur de Nicole Esterolle

Une belle OPA du Ministère de la Culture sur l’Académie des Beaux-Arts : Jean-Marc Bustamante, l’artiste très connu pour avoir introduit un gros camion dans une chapelle à Carpentras et, suite à cela, avoir été nommé directeur de l’École nationale supérieure des beaux-arts à Paris, vient d’être nommé académicien. On présume que cette opération a pour but d’installer les intérêts et le contrôle du Ministère dans la vénérable institution… J.-M. Bustamante sera le loup dans la bergerie. Continuer la lecture

Laisser un commentaire

Fermer un centre d’art, celui du château de Tanlay… Un superbe texte, signé Alain Bresson et Marie-Laure Hergibo

Fermer un centre d’art, celui du château de Tanlay, ce n’est pas comme priver les hommes d’une paire de chaussures, d’un manteau pour l’hiver, d’un parapluie, d’un plat de pâtes, d’une voiture trop gourmande en énergie ou d'une boite de bonbons… Fermer un centre d’art c’est un peu comme si on déconnectait quelques neurones de nos cerveaux. Peu importe qu’une partie de la population n’aille pas regarder des œuvres d’art, l’histoire des hommes est ainsi faite. On ne peut obliger personne à visiter une exposition et a être face aux résultats de la pensée des artistes, que ce soit aux travers de peintures, de sculptures, de photos, de vidéos, de livres, ou d’architectures. Les dirigeants des centres d’arts sont les passeurs indispensables des œuvres des artistes vers le grand public. L’art n’est pas affaire de fric, l’art n’est pas affaire de rentabilité. Supprimer l’argent et les artistes continueront à créer. On ne choisit pas d’être un artiste, on ne choisit pas d’en faire sa profession, tout comme on ne choisit pas d’être un femme ou un homme. L’art est au delà ! L’art c’est la base de l’évolution des esprits. L’art c’est le véhicule dont se servent toutes les religions pour exister. Ce ne sont pas des prêtres qui ont construit des églises, quelles qu’elles soient, ce ne sont pas des hommes d’églises qui ont décoré ces lieux sacrés ou pas. Non !! On a fait appel à des artistes car eux seuls savent faire passer l’indicible. Continuer la lecture

Laisser un commentaire

Hi Jeff / Adieu Ousmane.

« L’art est en deuil, Ousmane Sow est mort, Jeff Koons est vivant. » (1)

Les commentateurs médiatiques parlent de ses « guerriers » qui « ont fait le tour du monde ». Ce faisant, ils passent à côté de l’essentiel. D’une part les Nubas, exposés sur le Pont des Arts, ne sont pas en guerre, ils participent à une cérémonie rituelle visant à la formation des mariages. Mais qu’importe. Si Ousmane Sow pose sur eux son regard de créateur, comme sur les combattants de Little Big Horn, c’est en raison du destin, tribu du sud Soudan ou Indiens d’Amérique, qui les promet à la disparition.
Et le grand projet qui suivra, ce seront les grands hommes de Toussaint Louverture à Mandela, en passant par Victor Hugo, ou de Gaulle. Un groupe d’incorruptibles, dans lequel Léopold Senghor lui-même, en raison d’un exercice brutal du pouvoir, n’aurait eu droit qu’au banc de touche disait-il en riant. Car Ousmane incarne le courage de l’intégrité jusqu’à l’intransigeance.

Continuer la lecture

Laisser un commentaire

Concours Grand Baz’Artension, première édition : gagnez une exposition au Grand Baz’Art 2017 à Gisors, en juillet prochain !!!

L’Art singulier dispose de quelques rendez-vous incontournables en Europe. Le Grand BAZ’ART, « Festival d’Art marginal », en fait partie, depuis 2009. À Gisors, l’édition 2017 de cet événement estival est en pleine préparation, autour d’un invité d’honneur : Mario Chichorro. Ses organisateurs Jean-Luc Bourdila et Oana Amăricăi, proposent aux artistes lecteurs d’Artension de participer à un concours, à l’issue duquel deux d’entre eux figureront parmi les héros de la prochaine manifestation.

Vous êtes un artiste « singulier » ou « marginal » ? Vous rêvez d’exposer dans la capitale du Vexin Normand, où flotte encore le mystère du trésor des Templiers ? Et où le maire, Alexandre Rassaërt, et son adjoint à la culture, Franck Capron, mettent l’art vivant au premier plan ? Si vous n’avez pas encore participé au Grand BAZ’ART, soyez l’un des deux lauréats de la première édition du Grand Baz’Artension ! Continuer la lecture

2 commentaires

« LA FOIRE D’ART DE STRASBOURG MONTE D’UN CRAN » le point de vue de notre reporter sur place, Christian Noorbergen !

La ST-ART Strasbourg – du 25 au 28 novembre – monte une jolie marche pour l’édition 2016, celle du niveau artistique général, de l’avis également général. Des poids lourds reviennent, comme la remarquable galerie Capazza, et sa découverte, le photographe Jérémie Lenoir, de belles “pointures » belges comme la Galerie Mazel, de grands fidèles présents, (l’espace GNG, de Paris, avec les sculptures de P. Riba et de M. Hollebecq, est l’un des plus beaux de la foire), l’Italie du Nord est très présente, et la plupart des galeries de Strasbourg sont très fidèles, même si Nicole Buck et la Galerie Brûlée sont hélas invisibles.

Le tonitruant Marc Felten secoue le cocotier ! Une révélation russe, superbe peintre, Igor Oleinikov. Ici et là, des coups d’éclats, des lieux privilégiés, une belle ambiance. Sur 25 visiteurs, un acheteur. 25 000 visiteurs sont attendus. Les bons amis feront de bons comptes.

Oui, le niveau d’ensemble, éclectique et régulier, a monté d’un cran.

Sans doute nécessaire pour tenir le coup face aux ogres suisses et allemands.

 

www.st-art.com

Image : une œuvre de Damien Gard (Macadam Gallery)

Un commentaire