Le Magazine Artension

 Artension est le magazine téméraire de l'art vivant. Loin des coteries, modes, pressions commerciales ou injonctions de l'art officiel, il se distingue par un ton vif, volontiers railleurs, un esprit critique et libre.

Les éditos de la rédaction, mais surtout la page, devenue incontournable et attendue au fil des numéros, d'Amélie Pekin, rassurent tout ceux qui abordent l'art contemporain avec la crainte de ne pas le comprendre. Amélie le clame haut et fort : « vous ne vous trompez pas, à coté de travaux audacieux, déconcertants mais légitimes, il y a un fatras qui ne vise qu'à mettre sur trône des imposteurs, flatter des égos et remplir des escarcelles ».

Artension pose dans chacune de ses parutions un regard unique sur l'art aujourd'hui. Avec la dizaine d'artistes présentés, fruit d'un long travail de sélection de la rédaction, plongez au cœur de la création contemporaine. Peintres, photographes, sculpteurs… font l'objet de pages aux illustrations exceptionnelles, aux analyses pertinentes . Pour le collectionneur : l'assurance de toujours découvrir de nouveaux artistes. Pour les galeristes et les artistes : une vitrine exceptionnelle, source d'information irremplaçable. Pour les amateurs : du plaisir et de l’intérêt.

Au-delà d'artistes émergents, Artension, donne la parole dans chaque numéro à des artistes à la réputation internationale. Les entretiens conduits, avec humour et perspicacité, par les journalistes d'Artension permettent la compréhension fine des œuvres, des parcours personnels, et surtout offrent un regard irremplaçable sur l'art vivant aujourd'hui. De vrais « grands entretiens » .

Dans chaque numéro, deux dossiers permettent de mieux comprendre le monde de l'art aujourd'hui. Interviews de grands professionnels (galeristes, artistes, collectionneurs, commissaires, etc.), analyses économiques et sociologiques, enquêtes,… donnent les clefs de compréhension de phénomènes parfois bien éloignés de préoccupation artistiques, dénoncent des pratiques nuisibles au plein essor des véritables talents, ouvrent des champs de réflexions indispensables. Les pages « Bref », insolentes et drôles, fourmillent d'informations sur l'art aujourd'hui. Lieux, personnages, initiatives, œuvres, succès, aberrations…

L'équipe d'Artension passe au crible toute l'actualité de l'art contemporain. Dans la rubrique « A voir » est proposée une sélection des événements artistiques de votre région. Une centaine de rendez-vous sont ainsi présentés tous les deux mois.

40 réponses à Le Magazine Artension

  1. philippe dit :

    bjr
    je ch à cder votre revue
    je nne suyis pas au nmpp…
    etes vous à paris ?
    puisje le cder en direct???
    merci

  2. Aurelie dit :

    Bonjour, je cherche à téléphoner à quelqu'un de la rédaction d'Artension afin qu'il publie un article sur une exposition de céramique à venir, pourriez-vous me donner un numéro s'il vous plait ?

  3. faure dit :

    Bonjour, suite à notre entretien de mercredi!je vous confirme que je n'ai toujours pas reçu le derniers hors série sur les galerie !Moi qui voulait que cela soit rapide, grand bien m'en a fait!!!!La commande à été effectué le mardi 29 novembre!Merci de faire le nécessaire pour faire en sorte que j'ai l'exemplaire dans les  délais les plus brefs!Tenez moi au courant
    Tel 0699663731

  4. J´aime bien votre approche à l ´art et aux artistes. J´aimerais vous envoyer un article sur un artiste multidisciplinaire (peinture à l´huile, dessins, architecture conceptuelle, fondateur dans les années 70 (1970-1980) d´une nouvelle tendence dans l´art contemporain, "La réalité probable" ou " la peinture multidimensionnalité". Serait-il possible? Je vous invite de visiter sa page web et je peut vous envoyer des images highres pour la publication si vous ëtes d´accord. Merci beaucoup à l´avance.
    Josee

    • Annaa dit :

      Thanks a lot for providing ilnividuads with an extremely splendid opportunity to read critical reviews from this site. It really is so amazing and jam-packed with a lot of fun for me and my office colleagues to visit your site at the very least thrice a week to see the fresh secrets you have. Not to mention, I’m also certainly impressed considering the terrific hints you give. Selected two ideas in this article are unequivocally the very best we have all had.

    • Bonjour Josée,
      Vous pouvez nous adresser toutes vos idées d’articles à : redaction@artension.fr

      Une chose à savoir, en premier lieu : pour le moment notre magazine parvient à se développer, lentement et sûrement, grâce au fait que son budget est très modeste : nous n’avons aucun rédacteur salarié, uniquement des travailleurs indépendants.

      D’autre part, concernant la rédaction d’articles pour Artension : chaque sujet traité dans le magazine est adopté sur proposition de journalistes, lors d’une réunion de comité de rédaction.
      En effet, nous ne plébiscitons pas des signatures mais des sujets.

      La prochaine réunion du comité aura lieu le 7 janvier et choisira des sujets concernant l’actualité de mars-avril 2013.

      Vous pouvez nous faire des propositions. Elles ont des chances d’aboutir si elles correspondent aux rubriques existant dans ARTENSION, à l’actualité du moment si possible (mais pas exclusivement) et plus encore à l’esprit d’Artension, fondamentalement humaniste, découvreur, étonnant, pertinent et impertinent.
      Inutile de nous faire des propositions sur la grande actualité ordinaire (musées parisiens, Grand Palais, foires d’art contemporain, etc.) car à ce propos nous sommes déjà noyés d’informations par les services de presse. Ce que nous cherchons, ce sont des rencontres rares, des lieux invraisemblables, des œuvres inconnues et puissantes…

      Pour faire une proposition, mode d’emploi :
      • Envoyez moi (avant le 5 janvier pour notre prochain numéro, avant le 1er mars pour le numéro suivant) une proposition définie en quelques mots, accompagnée d’un dossier d’images ; et dont le thème correspond à l’une de nos rubriques.
      • Surtout, n’écrivez pas de texte tant que nous ne vous l’avons pas commandé !

      À savoir : nous recevons des dossiers chaque jour, et il nous faut donc faire des choix… Un dossier qui nous intéresse met parfois des mois à être publié, tant la création actuelle est riche.
      Si le sujet est retenu, bien entendu, nous en réservons l’écriture au journaliste qui l’a proposé.

      Bon à savoir aussi, enfin : notre budget piges est minimaliste. Le feuillet est rémunéré 40 euros bruts, pour le moment.

      Bien à vous,
      Françoise Monnin, rédactrice en chef

  5. Hermann Catherine dit :

    Bonjour,

    je vous écris concernant votre dossier "Où en est l'art-thérapie ?". Vous présentez, semble-t-il, les formations disponibles notamment à Toulouse. Je suis très surprise de ne voir mentionner nulle part l'existence du DU de Dr Granier réalisé à l'Université Paul Sabatier. Le Dr Granier a crée le 1 DU d'art thérapie il y a 25 ans, celui-ci réunit cette année une centaine d'étudiants. De plus le Dr Granier est Président de la Société Française de Psychopathologie de l'Expression et d'Art Thérapie.
    Pourriez-vous m'expliquer les raisons de cette absence dans votre article qui se présente comme exhaustif ? Cela correspond-il à un choix de votre part où à un manque d'information ?

    En vous remerciant de votre réponse.

    Cordialement.
    Catherine Hermann

    • Merci pour ce message Catherine. Manque d’informations, en effet : en dépit de nos enquêtes, cette formation de grande qualité mais qui communique trop peu nous avait échappé. À ce propos, nous publierons dan le prochAin numéro de notre magazine (114, JUILLET-AOÛT) une lettre du responsable de cette formation, dans notre rubrique COURRIER !

  6. Sonia Mandel dit :

    Attention Amélie Pékin
    Bonjour,
     
    Je réagis à votre article dans ARTENSION "Buren au Grand Palais: Le bouquet final"
     
    - Comment peut-on asphyxier et surtout, laisser asphyxier la création de centaines d'artistes contemporains au profit d'un seul: "Buren"?
     
    Que d'argent dépensé à travers le monde et particulièrement en France pour cet anartiste , ses colonnes, on en a assez ! Et pourquoi les avoir restaurées une nouvelle fois ? 
    Il serait préférable de consacrer un peu plus d'argent aux artistes actuels, vivants, en leur permettant d'exposer, sans dépenser des sommes astronomiques afin qu'ils puissent eux aussi, participer aux grands salons, où ils pourraient montrer au public leurs talents, au lieu qu'ils restent cachés au plus profond de leurs ateliers, et ce, faute d'argent et/ou de sponsors. 
     
    Chacun doit avoir sa part de rêve, "se montrer et partager en tant qu'artiste", et de "voir et admirer en tant que public".
     
    L'Art mérite mieux que ça – que la répétition des colonnes et des murs de couleurs, la création est autre, place à la diversité, sans oublier la sculpture, qui est, hélas, souvent oubliée, alors qu'il s'agit d'un Art Majeur.
     
    Il serait nécessaire de changer de cap et d'agir auprès des instances afin de permettre l'épanouissement des talents au profit du plus grand nombre.
     
    Signé, un sculpteur en colère :
     

    Sonia MANDEL de Saint-Laurent-des-Arbres (Gard)
    http://www.soniamandel.com
    soniamandel.art@orange.fr
    06.83.01.68.30
    04.66.50.90.33

  7. moreau dit :

    bonjour,
    Je suis artiste peintre et je voulais quelle démarche doit faire un artiste pour avoir un article dans votre magazine?

    • Pour figurer dans Artension, il existe deux possibilités :

      - Être retenu par le comité de rédaction, à partir d’un dossier d’images (envoyé à redaction@artension.fr) que vous nous adressez, dans l’idéal à l’occasion d’une exposition (mais pas forcément). Attention, nous sommes bimestriels, il faut donc nous prévenir au minimum deux mois avant le début de l’exposition. Attention aussi, nous recevons des dossiers chaque jour, et il nous faut donc faire des choix… Un dossier qui nous intéresse met parfois des mois à être publié, tant la création actuelle est riche.
      Notre prochain comité de rédaction se déroulera le 7 janvier et décidera de nos sujets des mois de mars et avril. Le 8 mars, nous choisirons les sujets pour mai et juin. Etc.

      - Si vous voulez être certain qu’une information figure dans le magazine, vous avez toujours la possibilité de communiquer dans le magazine, en y insérant un espace publicitaire payant. Si cela vous intéresse, pour cela, il faut vous mettre en contact avec ma collaboratrice Aurélie Charnay (publicite@artension.fr).

      Bien à vous,
      Françoise Monnin, rédactrice en chef

  8. Delmaire Danielle dit :

    Quel dommage de ne pas parvenir à télécharger un bulletin d'abonnement !!! après moult essais, le téléchargement se bloque toujours !!!

  9. Flûte alors, vous êtes la première à nous signaler ce problème. Si vous m'adressez un mail à f.monnin@artension.fr, je vous adresserai ce bulletin par mail.

    Bien à vous, 

    Françoise Monnin, rédactrice en chef

  10. Bonjour, 
    Je suis artiste peintre à Metz (vadim-korniloff.com) et j'organise autour de mon manifeste W.C.National deux expositions collectives regroupant une trentaine d'artistes locaux. La première exposition doit se dérouler durant les mois de mai/juin (du 15 mai au 20 juin) de cette année, puis la deuxième cet automne. J'aimerai savoir si je pouvais compter sur vous pour en parler. Ci après le manifeste en question ainsi que son protocole d'expostions:
     
    « Alors que les musées exhibent des W.C.*, les artistes exposent dans les W.C.. »
    Derrière ce slogan une action et une volonté bien réelle de dénoncer et d’exposer des artistes peintres contemporains de grande qualité mais « snobés » dans les toilettes publiques de restaurants, cafés, etc.…Peut être les derniers lieux qui leurs sont réservés… !
    En effet, une réalité m’est apparue; le cynisme et la vanité d’une grande majorité des acteurs des institutions publiques et privées de l’Art qui donne une importance quasi religieuse et sans bornes aux « idées » plutôt qu’aux médiums classiques de l’Art (peinture, sculpture, etc.,). Ce qui résulte à offrir une visibilité à bon nombre d’ « artistes » dit conceptuels, démunis pour la plupart de savoir-faire, voir de talent, dans tous les F.R.A.C. (Fonds Régional d'Art Contemporain) et autres galeries subventionnées de France. D’après Bernard Stiegler (philosophe), la prolétarisation des masses s’est opérée par la dépossession du savoir-faire des ouvriers, puis celle des autres catégories sociales professionnelles. De nos jours tout me fait à penser que nous assistons à la prolétarisation des métiers des Arts plastiques, avec le consentement  d’experts… prolétarisés !
    La boucle est bouclée, l’urinoir de Marcel Duchamp baptisé La Fontaine en 1917 n’était autre qu’une forme de révolte vis-à-vis des Institutions passées, et la notion (le merchandising !) de « ready made » n’est apparue que plus tard. C’est donc en hommage à l’humour du premier responsable de cette plaisanterie que j’ai donc choisi d’ouvrir les W.C. comme lieux d’exposition aux artistes contemporains boudés, et d’en faire notre Salon des Refusés** d’aujourd’hui.
    *(La Fontaine, marcel Duchamp, 1917)
    ** (Exposition autorisée par Napoléon III, ce Salon est l'une des illustrations de l'émergence, dans la seconde moitié du xixe siècle, d'une modernité en peinture, en opposition avec le goût officiel.)
                                                                                                                                    Vadim Korniloff
     
    Protocole de la manifestation « W.C.NATIONAL » :
    La manifestation comprend deux expositions collectives :
    -La première exposition collective se trouve dans les toilettes des restaurants  de la ville de Metz (environ une trentaine), un artiste par toilette d’établissement (une à deux œuvres maximum).
    La durée de l’évènement à prévoir est de 1 mois minimum (temps nécessaire pour mobiliser le maximum de supports média).
    Le but n’étant pas de faire les W.C. de ces établissements des lieux d’exposition ouvert à tous, seule la clientèle qui leur est propre en aura l’accès, et je m’engage à le communiquer clairement. De plus, le restaurateur n’est engagé en rien aux éventuelles dégradations des œuvres.
    Le seul engagement de l’établissement est d’afficher un petit stickers (gratuit) sur sa vitrine ou porte d’entrée qui stipule qu’il soutient le manifeste « W.C. NATIONAL », et de le communiquer à sa clientèle.
    -La deuxième exposition collective est le photo-reportage de l’évènement. Chaque lieu (W.C.) avec « son » œuvre artistique sera immortalisé par les artistes eux-mêmes, rien n'est imposé; noir et blanc ou couleur, appareil photo ou téléphone, etc… Cet évènement fera l’objet des protocoles classiques d’une exposition photo.
    Les restaurateurs auront un droit de regard et de réserve sur la photo qui sera exposée. De plus, je m’engage à ce que le photographe professionnel mette tout en œuvre pour esthétiser les lieux d’exposition afin de ne porter aucun préjudice sur les établissements concernés.

  11. GALLOIS SYLVIE dit :

    Bonjour,
    Le 12.07.13, j'ai commandé par internet le n° HORS SERIE LE STREET ART AUJOURD'HUI n° 10, mon compte bancaire a été débité de la somme de 9.90 euros en paiement du magazine. (ref. de la cde 1487) Hors à ce jour je n'ai toujours rien reçu. Pouvez vous faire le nécessaire rapidement. Je vous remercie par avance. De plus j'ai laissé un message similaire sur la messagerie wanadoo, sans réponse non plus. J'essaie en vain de vous joindre au 04 78 2358 75……. sans succès.
    Bonne journée.

    • Bonjour Sylvie,
      je fais suivre immédiatement votre message à notre service expédition. Le 14 juillet, et la période estivale, ont du « ralentir » son efficacité légendaire.
      Vous devriez recevoir très vite ce numéro.
      Si vous aviez la moindre question, contactez moi : 06 10 77 58 50.

      Bien à vous,
      Françoise Monnin, rédactrice en chef

  12. BELLOT dit :

    Bonjour,
    J'ai commandé 2 hors séries, que je n'ai pas encore reçu
    Pas de numéro de téléphone pour vous joindre de vive voix
    Quand vais je les recevoir, svp
    cordialement

    • Bonjour.
      Pouvez-vous me dire quels sont ces hors-série et à quelle adresse ils doivent être adressés afin que je fasse la vérification ?
      Vous pouvez me joindre au 06 10 77 58 50.

      Bien à vous,
      Françoise Monnin, rédactrice en chef

  13. Il y a un bail que je n avais pas eu autant de plaisir avec un article de ce niveau !!!

  14. Simon D dit :

    Bonjour, 
    Je souhaite attirer votre attention sur le travail que fait la galerie 17 . Arts à Fontainebleau.
    Géré par des passionnés, ce lieu associatif propose des expositions qui sortent de l'ordinaire. Des images valant mieux qu'un long discourt, je vous laisse découvir :
    http://www.galerie17pointarts.com/Expositions/Expositions.html
    et sur fb :
    https://www.facebook.com/Galerie17.Arts
    bien cordialement
    Simon D

  15. Laure C dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterais me procurer le hors-série n°7 intitulé "Tout sur les galeries d'art actuel en France". Je ne le trouve pas sur votre boutique en ligne. Où puis-je le trouver ?
    Cordialement
    Laure

    • Bonjour Laure et merci pour votre message.
      En effet, je viens de vérifier, comme nous avons fait paraître notre Guide des galeries 2014, nous avons retiré de la vente en ligne le Guide des galeries 2012. Il nous en reste quelques exemplaires et nous pouvons vous en faire livrer un par la poste, accompagné d’une facture de 9.90 €.
      Il vous suffira alors de nous adresser un chèque par la poste, à l’adresse indiquée.

      Si cela vous convient, merci de nous indiquer par courrier, sur ce blog par exemple en répondant à ce message, votre adresse postale.

      Bien à vous,
      Françoise Monnin, rédactrice en chef

  16. VOILLAUME LAETITIA dit :

    Bjr, j'ai passé commande de 4ex du numéro 125 du magazine artension ce jour. Je n'ai reçu aucun mail, j'ai désiré payer par paypal je n'ai pas été renvoyé dessus pour régler la commande. Je n'ai pas tout compris. La commande est prise en compte? Merci par avance

    • Bonjour Laetitia,

      je me renseigne au près de notre service internet ce matin et nous vous répondons très vite.
      Bonne journée.
      Françoise Monnin, rédactrice en chef

      • Après vérification, votre commande n’a pas été enregistrée.
        Pourtant, d’habitude, cela fonctionne très bien…
        Voulez-vous essayer à nouveau ?

        Si vous préférez, dites-moi à quelle adresse vous souhaitez l’envoi, en m’adressant un mail à f.monnin@artension.fr ou en écrivant sur ce blog.
        Vous recevrez les 5 exemplaires et leur facture par la poste, et vous réglerez alors, par retour de courrier, à l’aide d’un chèque.

        Bonne journée.
        Françoise Monnin

        • VOILLAUME LAETITIA dit :

          Merci je vous adresse un mail de suite (depuis mon adresse orange, j'ai peut etre un pb avec mon adresse hotmail). Je ne savais pas si je pouvez commander en tant que particulier et non professionnel, par ailleurs je ne suis pas abonnée.
          Merci encore

  17. BERTHEREAU dit :

    Bonjour à toute l'équipe et bravo pour cet ouvrage que vous nous offrez tous les 2 mois !
    Je souhaiterai vous présenter mes travaux dans un dossier mais, le plus simple serai que vous consultiez le site directement : il y a tout…
    Si ce n'est pas possible, je vous l'enverrai. Faut-il respecter une "structure" ?
    Merci et à bientôt.
    Jean-Michel BERTHEREAU

    • Bonjour Jean-Michel,

      Pour figurer dans Artension, il existe deux possibilités :

      1 / Être retenu par le comité de rédaction, à partir d’un dossier d’images (envoyé à redaction@artension.fr), dans l’idéal à l’occasion d’une exposition (mais pas forcément).
      Nous ne pouvons en effet rendre visite à tous les artistes qui le souhaitent, ils sont si nombreux. Nous ne faisons donc des visites que lorsque nous avons décidé de faire un article, à partir des documents qui nous sont transmis.
      Attention, nous sommes bimestriels, il faut donc nous prévenir au minimum deux mois avant le début de l’exposition.
      Attention aussi, nous recevons des dossiers chaque jour, et il nous faut donc faire des choix. Un dossier qui nous intéresse met parfois des mois à être publié, tant la création actuelle est riche.
      Notre prochain comité de rédaction se déroulera le 3 novembre 2014 et décidera de nos sujets des mois de janvier et février 2015. Le 3 janvier 2015, nous choisirons les sujets pour mars et avril 2015. Etc.

      2 / Si vous voulez être certain qu’une information figure dans le magazine, vous avez toujours la possibilité de communiquer, en insérant un espace publicitaire payant. Si cela vous intéresse, pour cela, il faut vous mettre en contact avec ma collaboratrice Aurélie Charnay (publicite@artension.fr).

      Bien à vous,
      Françoise Monnin, rédactrice en chef

  18. Fessy J-N dit :

    Je voudrais vous envoyer photos et texte de mon installation (land art) monumentale au col de Tende . frontière franco-italienne.
    lien:
    La CARAVANE, l'Aventure humaine
    comment faire ?

  19. aurelie neveu dit :

    Bonjour,
    Je cherche un guide des galeries qui exposent les photographes.
    Je souhaitais donc me procurer votre "guide des galeries", mais il semble épuisé. Comment pourrais-je m'en procurer un exemplaire ?
    Vous remerciant par avance de votre retour.
    Bien cordialement,
    Aurélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <font color="" face="" size=""> <span style="">